Analyse du résultat - l'Aujarguette Analyse du résultat - l'Aujarguette

Analyse du résultat

Alors ça y est. Certains ont pris un mandat électoral et d’autres, une mandale. Et pas besoin de second tour. Le Puech de Reboul est sauvé, reste à surveiller les suites données au PLU d’Aujargues.

M. Lamadie et M. Méjean ont, tour à tour, dit publiquement que cette élection serait un référendum autour du Puech. Dont acte. Il aurait été plus simple pour eux d’écouter la population en amont. Ils n’auraient pas gâché l’argent public des études, de l’enquête publique et auraient peut-être même été réélus. Faut croire que le concasseur n’avait pas été suffisant comme coup de semonce.

Je souhaite sincèrement que cela serve de leçon aux sortants, tout comme leur élection fut une leçon pour les prédécesseurs. Je sais qu’il en est de suffisamment-e-s intelligent-e-s dans les sortant-e-s et battu-e-s pour analyser tout ça.

Une fois la peine et la fatigue de l’investissement dans une campagne bus, j’espère qu’ils sauront remettre les résultats en perspective. À part pour une poignée de candidats, ce n’est pas non plus un résultat calamiteux, beaucoup de sortant frôlent les 50%.

Pour finir, je reviens sur cette histoire de référendum. Je ne crois pas qu’on puisse voir le résultat uniquement de cette façon. Il est évident que le lotissement du Puech, ou son abandon, ont un impact prépondérant sur le vote. Mais sans proposition ni crédibilité, ça n’aurait pas suffit pour avoir un tel score ni passer au premier tour. Il fallait aussi des propositions et une vison pour le village. Ces propositions ont été faites et entendues par les citoyens. Il y a donc des attentes de la population envers l’équipe en place. Il faut la talonner maintenant pour être sûrs qu’elle s’y attelle.

L’Aj

Publié dans 2014, Analyse, Brèves, Environnement, Le Puech de Reboul Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,