Le journal dépendant d’Aujargues. - l'Aujarguette Le journal dépendant d’Aujargues. - l'Aujarguette

Le journal dépendant d’Aujargues.

Une feuille de chou s’est mise à circuler sur le village. Elle se tenait jusque là sagement sur le site de la web-radio Sud-Med. Campagne électorale oblige, elle est venue s’étaler jusqu’à la pseudo-boulangerie de la Régalade. On aurait pu penser à un peu de critique du pouvoir en place, perdu ! ils ne sont là que pour servir la soupe. Je passe sur la pseudo culture et les articles mal rédigés qui ne sont là que pour remplir la copie. Ces numéros ne servent qu’à faire la promo de Voisins Vigilants et son président, M. Méjean.

Un des numéros précédent faisait déjà la promo de Voisins Vigilants. Deux encarts, sur un seul recto, ça n’est pas être partisan, voyons. Ce coup-ci, le numéro s’ouvre sur l’affreux cambriolage et un appel à témoin, avec logo Voisins Vigilants pour bien marquer les choses. Faut dire qu’ils y ont leurs intérêts. La Mairie actuelle leur permet de réaliser leur festival country / concours de bagnoles (c’est de la culture) et leur promet un local.

Donc c’est à la fois une association qui monte des « festivals », une web-radio, un pseudo-journal, le tout, copain comme cochon, avec les Lamadie-Méjean. Si ça, c’est pas l’expression au niveau local du pourrissement vu au niveau national, je ne sais pas ce qu’il vous faut. C’est « fait campagne pour moi et je te referai faire ton festival » ou « fais ma promo et je te donne un local pour ta web-radio ».

Je ne doute pas que ceux qui tiennent cette radio partagent les gouts et les idées de leurs amis Lamadie, Deprez, Méjean, Salem, Emerial. Je suis sûr qu’ils sont sincèrement anti-impôts, qu’ils sont pour le flicage, toussa. Ils partagent même un peu du racisme et de l’homophobie ambiante. Sans doute sans en être conscient, je m’en moque. Néanmoins, ils pourraient faire preuve d’une forme d’indépendance à l’égard du pouvoir en place et réciproquement, le pouvoir en place pourrait avoir la dignité de ne pas céder à ces facilités.

Mais non, on a un bel exemple de petit comportement mafioso, avec les bons petits arrangements entre amis !

 

Un mot vite fait sur l’objet de l’association Sud-Med. C’est soi-disant pour promouvoir la culture. Quand on l’écoute (ou plutôt qu’on va se salir les oreilles), on a droit à toute la merde imaginable. Rien à voir, ni avec de la culture locale, encore moins en occitan, ni avec la culture nîmoise (peñas, sevillanes…), ni même avec de la culture country. Aucune culture états-unienne sur cette radio, on parle juste des musicien locaux dans le genre folk-country. Le reste du temps on tartine du mauvais disco, de mauvais tubes datés (Pauline Ester…) ou le pire des bons artistes (« Los Angeles » de Nougaro, sérieux les mecs, vous l’aimez pas ou quoi ?). On se demande bien de quelle culture il s’agit…

J’aurai imaginé, puisque dans leur feuille de chou il est toujours question d’USA, de route 66, de country, qu’ils aient vraiment cette culture à cœur. S’ils sont tant épris de liberté et d’anti-taxes, qu’ils aient au moins pris le bon des États-Unis au passage : Marc Twain, Pete Sieger… Non, il s’agit juste d’une liberté fantasmée depuis la France. Je me demande qui, dans cette équipe, est jamais allé aux USA… C’est bien la génération Johnny Hallyday & Eddy Mitchel, allez on nous dit que les États-unis c’est le bien alors on gobe même si on n’y comprend rien.

Sud-Med, La radio qui crie « Acculturés, bienvenue ! »

 

Franchement, que les USA libertaires vous plaisent ou déplaisent, je m’en cogne. Mais ne venez pas vendre ça en guise de culture, surtout quand vous n’en connaissez qu’un créneau étroit.

Et si c’est votre désir en matière de programme électoral… pourquoi vous n’allez pas tout simplement vivre aux states sérieux ? Vous aurez des flics, des armes, des taxes basses, une monnaie forte, vous verrez comme vous serez heureux. Oh, et si les banlieues de vos villes sont des bidons-villes, que vos frais médicaux sont mal à pas remboursés, qu’il faut obligatoirement une bagnole parce qu’il n’y a pas de train ou de bus et que tous ces désagréments vous coutent ce que vous aviez gagné sur les taxes… Et bien c’est normal. Vous ne pensez quand même pas avoir le beurre et l’argent du beurre ? Les USA c’est pas l’eldorado, c’est juste la fête foraine de Pinocchio. Attention à pas être transformés en ânes.

 

Vous pouvez revoir votre copie concernant votre pseudo radio et votre pseudo journal. Vous travaillez, et pas finement, pour M. Méjean et ce que vous proposez est de bien faible valeur pour la communauté. Déjà que la démagogie c’est gros, alors quand c’est mal fait, ça ne risque pas de passer.

 

L’Aj

Publié dans 2014, Analyse, Articles, Critique, Divers, Futilités Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,