Durée de vie des déchets [Décharges sauvages (3)] - l'Aujarguette Durée de vie des déchets [Décharges sauvages (3)] - l'Aujarguette

Durée de vie des déchets [Décharges sauvages (3)]

Durée de vie des déchets:

Les chiffres varient peu d’un site à l’autre. Voici les tableaux que l’on peut trouver (cliquez pour agrandir) :

Durée de vie des déchets sur terre

Durée de vie des déchets en mer.

La durée de vie est plus longue dans les sols que dans la mer (globalement le double) :

  • 2/4 semaines – Papier toilette
  • 6 semaines – Papier, journaux
  • 1/5 mois – Trognon de pomme, carton, gant de coton, brique de lait
  • 3/14 mois – Corde de coton, photo papier, certains plastiques, allumettes, cure dents….
  • 1/3 ans – Bois mixte, agloméré, mégot avec filtre, couche biodégradable, gant de laine
  • 13 ans – Bois peint
  • 50 ans – Conserves, récipients en polystyrène
  • 80 ans – Bouées en polystyrène
  • 200 ans – Canettes en aluminium, piles au mercure
  • 400/450 ans – couches jetables, compresses, tampons hygiéniques, plastiques (de 400 pour les sacs à 450 pour les bouteilles)
  • 600 ans – Fil de pêche et filets de pêche en nylon
  • 4000 ans à indéterminé – Verre

On ne parle que de la dégradation, pas de la toxicité. Une boite de conserve en fer est longue à se dégrader mais assez neutre. Par contre si elle contient la pellicule de plastique qu’on voit dans certaines conserves, elle peut dégager du PCB par exemple. La toxicité des pilles au mercure est immédiate et diffuse. Le verre est le plus long à disparaitre mais c’est heureusement le plus neutre.

Durée de vie des déchets terre

Durée de vie des déchets terre

Il y a des variantes selon la nature exacte du matériau (tous les plastiques ne sont pas identiques), l’exposition à la chaleur, la lumière et d’autre sources de corrosion. Globalement c’est bien plus long à disparaitre que ce qu’on imagine. Pour une bonne partie de nos déchets, c’est plus long que l’espérance de vie humaine !

Un graphique, en anglais, mais il est très pertinent. Le petit bonhomme bleu, c’est l’espérance de vie moyenne d’un humain :

How long 'till it's gone ?

L’enfer du plastique (bouteille, fil de prêche… entre 400 et 600 ans).

 

Et dire que le plastique finit par se dégrader, c’est occulter tout le plastique qui rejoint les vortex au centre des océans. Il y devient une pâte de micro-particules qui contamine les organismes marins, dont les poissons. Mieux qu’un film de science-fiction!.. Mais bon appétit quand même !

 

Et je n’ai rien dit sur les déchets nucléaires…

 

PS : 80% du plastique du vortex serait d’origine terrestre !

L’Aj

 

 

 

Publié dans 2014, Analyse, Brèves, Environnement, Général Tagués avec : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,